Votre prise en charge

à Bordeaux, Libourne, Pessac et Créon

« Vous n’êtes pas seul face à la déficience auditive. »

Le point de départ

« Vous n’êtes pas seul face à la déficience auditive. »

 Vous avez consulté un médecin spécialiste ORL qui a diagnostiqué une déficience auditive ? Nous vous accueillons par conséquent dans nos quatre centres de surdité, situés à Bordeaux Rive Droite, Libourne, Pessac Alouette et Créon, pour une prise en charge complète.

Nous sommes disponibles et à votre écoute. Faire appel au Centre de Surdité, c’est être sûr de solliciter un professionnel de l’audition qui saura vous guider vers une nouvelle vie.

Nous avons conscience que les problèmes auditifs peuvent engendrer des complications de communication dans la vie sociale et professionnelle chez l’adulte et dans la vie scolaire des enfants. Nous pouvons donc vous aider en vous proposant les solutions auditives les mieux adaptées à votre cas et personnalisées. Nous réalisons des tests et bilans auditifs complémentaires à ceux du médecin ORL pour pouvoir vous proposer les aides auditives les plus adaptées à votre cas.

Une analyse détaillée de votre gêne auditive dans le calme et dans le bruit.

Bilans et tests auditifs

Notre objectif est de vous conseiller pour corriger la déficience auditive à laquelle vous êtes confronté au quotidien et pour laquelle un diagnostic médical a été établi. Nous réalisons une analyse complète et personnalisée à la suite du diagnostic de votre médecin spécialiste ORL.

Durant le premier rendez-vous, d’environ 1h30, nous réalisons des tests auditifs complémentaires à ceux de l’ORL, qui nous permettront de vous orienter vers le type d’appareillage auditif qui vous conviendra le mieux.

Nous veillons ensuite à votre suivi et à votre adaptation durant quatre semaines minimum suivant votre appareillage. Nous cherchons à savoir comment vous vous adaptez à vos aides auditives et en analysons l’efficacité audioprothétique. Nous prévoirons une série de contrôles durant ces premiers mois pour ajuster les réglages de vos appareils en fonction de vos observations.

Ensuite, le suivi prothétique consiste à améliorer progressivement les réglages de votre appareillage en effectuant des contrôles successifs et réguliers. Nous vous conseillons environ 2 contrôles par an. Lors de ces contrôles, nous optimisons l’efficacité de votre aide auditive en fonction de vos besoins. Nous procédons également à une vérification électronique de l’appareillage et à une évaluation de la rééducation auditive en étudiant la discrimination phonétique lors d’examens en cabine insonorisée.

SLIDER 2

Le financement de vos appareils auditifs

La réforme 100% SANTE a défini 2 classes d’appareils auditifs :

–  Classe I : les aides auditives appartenant à cette classe doivent présenter un certain nombre de spécifications minimales En 2020, le prix limite de vente des aides auditives appartenant à cette classe est fixé à 1100€. 

– Classe II:  il s’agit des aides auditives les plus avancées technologiquement: rechargeables, connectées, communicantes avec intelligence artificielle. Leur prix de vente reste libre.

Remboursements de la sécurité sociale en 2020,

–  les plus de 20 ans : 60 % de la base sécurité sociale fixée à 350 euros, en classe 1 ou 2.

 les moins de 20 ans : 60 % de la base sécurité sociale fixée à 1400 euros, en classe 1 ou 2.

 les personnes souffrant de cécité : 60 % de la base sécurité sociale fixée à 1400 euros en classe 1 ou 2.

Remboursement par votre Mutuelle:

On constate en moyenne des remboursements de 300 à 600 € par oreille appareillée.

Les aides financières

C2S (CMU) : remboursement d’un appareil tous les 4 ans pour un montant de 800€/ oreille.

Personnes non-imposables: vous pouvez constituer un dossier de PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES à la sécurité sociale, déposer une demande de prestation extra légale ou complémentaire à votre Mutuelle et Caisse de Retraite complémentaire.

Anciens combattants remboursement par la sécurité sociale militaire au même titre que les adultes atteints de cécité ou les enfants de moins de 20 ans, à raison d’un appareillage tous les 5 ans.

 Pour les patients ayant un handicap constaté par la MDPH, ils peuvent bénéficier de La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) sous conditions :

Les autres aides possibles:

  • Salariés du secteur privé = dossier AGEFIPH
  • Salariés du secteur public = intervention du FIPHFP
  • Salariés du secteur sanitaire, social, médico-social = intervention d’OETH
Aides-financieres 22